HOME SWEET HOME
2015
Installation
Ardoises, bois, parpaings, gazon synthétique, programmation lumineuse, bande sonore
Chaque module 66 x 66 x 23 cm. Disposition et quantité selon le lieu d’exposition

« L’installation d’Arthur Chiron procède par simplification et par suggestion. Une suggestion à la fois drôle et terrible. Drôle car la simplification est l’arme préférée de la caricature, et terrible parce qu’elle est juste.
S’adaptant aux proportions de la salle du chapitre, il réalise la maquette d’un lotissement de 17 parcelles avec tout le confort moderne. Son parpaing prototypique 20x20x50, la star de la construction rapide, sa charpente en bois, sa petite couverture d’ardoise, son petit carré de pelouse et bien sur l’électricité ! C’est elle qu’on entend dans les hauts parleurs, sons d’ambiance d’un lotissement ordinaire la nuit, le bruit de ce qui nous chauffe, nous éclaire, nous donne à manger. Quatre intensités lumineuses plus ou moins fortes simulent la vie dans la maquette. Une vie timide, bien dissimulée, que l’on observe à distance, la même que Gulliver lors de ses voyages. Géant provisoire de notre propre monde, nous constatons, dans la simplification opérée par Arthur Chiron, que notre désir c’est celui-là : de vivre dans une maison pavillonnaire. Avec quelles conséquences ? »

Juliette Cortès
Commissaire d’exposition

(Extrait d’un texte rédigé pour l’exposition Home Sweet Home dans l’abbaye de Saint-Florent-le-Vieil)